Mon chat n'est pas câlin, que faire ?

 chat-pas-calin

 

« Vanille n’est pas très câline… elle ne ronronne pas, elle ne cherche pas le contact avec moi et quand je la prends dans mes bras, elle se révolte toujours ! », se désole Nathalie. Qu’arrive-t-il à Vanille ? Est-il encore temps de l’apprivoiser ?

 

 

La tendresse n’est pas une marque de fabrique :

Le chat est un animal indépendant et souvent câlin, mais pas toujours. Vous êtes peut-être timide, boudeuse, enjouée ? Votre chat aussi possède sa propre personnalité. Elle est différente de celle d’un autre chat ou de la vôtre.

 

 

L’apprivoiser en douceur :

Ce serait dans la petite enfance que tout se jouerait. Un chaton habitué petit aux contacts humains et aux câlins serait plus sociable à l’âge adulte. Attention, il faut trouver la juste dose d’attention : ni trop, ni trop peu pour ne pas le dégoûter des caresses.

Par ailleurs, l’attitude d’une chatte vis-à-vis des humains et des autres animaux a une incidence sur sa progéniture. Si elle est d’un tempérament familier, ses petits le seront également ; si, au contraire, elle est farouche, ils seront difficiles à approcher.

Il est également important qu’une chatte soit caressée durant sa grossesse, et en particulier sur le ventre. Des études ont montré que les futurs chatons ressentent ces gestes apaisants au travers de la paroi abdominale de leur mère, tout comme son plaisir. Une fois nés, ils deviennent généralement à leur tour des chats qui apprécient les câlins.

Attendez bien la fin du sevrage pour l’adopter et laissez le temps à sa mère de lui transmettre tous les apprentissages (contrôle de la turbulence, accès à la chasse…). Un chaton sevré trop tôt, soit avant deux mois, va rester infantile et peut même présenter des troubles comportementaux.

 

 

Etre à son écoute et l’observer :

Apprenez à repérer les moments où votre chat est disposé aux câlins et apprenez l’art de le caresser. C’est facile. Par exemple, lorsqu’il se frotte contre vos jambes, il veut entrer en contact avec vous. Caressez-le ! S’il frotte sa tête contre la vôtre, le message est encore plus clair : c’est une demande expresse de câlins. Profitez-en!

Ses zones préférées : la tête et les flancs. Ces deux parties du corps présentent une grande concentration de glandes sébacées qui sécrètent des phéromones apaisantes. Voilà pourquoi on le voit spontanément frotter ces deux zones sur les meubles ou sur les mollets des gens autour de lui. Un chat aime tout particulièrement être caressé, voire gratouillé au niveau des joues, mais aussi sous le menton, le cou et entre les deux oreilles, un endroit peu accessible pour lui. Après la tête, vous pouvez poursuivre vos câlins sur la ligne du dos jusqu’aux flancs. Mais attention, tous les chats n’aiment pas être touchés sur la région dorso-lombaire. S’il a tendance à lever l’arrière-train quand vous approchez la main – et seulement dans ce cas-là – vous pouvez aussi lui gratter la base de la queue.

Evitez enfin de le caresser à rebrousse-poil, sensation très désagréable pour lui.

 

Tâchez de repérer les signes avant-coureurs de son agacement : queue qui bat, oreilles qui se couchent en arrière, frémissement du corps, pupilles qui se dilatent… Dans ce cas, n’insistez pas et attendez qu’il soit à nouveau détendu.

Votre chat a son caractère. Il sait ce qu’il veut ou ne veut pas. Il a son propre rythme de vie et c’est à vous de vous y plier... dans une certaine mesure, bien sûr. Lorsqu’il fait sa toilette ou se repose, mieux vaut ne pas le déranger. Dans le meilleur des cas, il vous ignorera. Dans le pire, surtout si vous insistez, il n’hésitera pas à vous griffer pour que vous reteniez votre leçon.

 

Respecter son autonomie :

Certains chats font preuve de sautes d’humeur. « Je caressai Diva, le chat persan d’une amie. Elle ronronnait mais tout à coup elle s’est retournée, m’a griffée et s’est sauvée ! J’en suis restée sous le choc. », raconte Alexia. Diva est un chat sociable : elle aime ses maîtres et les humains en général. Elle ne supporte simplement pas les contacts prolongés.

Les chatons sont particulièrement sujets à ces modifications de comportement. Ils doivent dormir près de 20 heures par jour et ne sont donc pas très patients, même quand il s’agit de câlins ! Pour éviter les coups de griffe, apprenez à repérer les signes annonciateurs : son regard change ou s’obscurcit, ses pupilles se dilatent, il s’agite... Le temps des caresses est fini.

 

 

http://www.unamourdechat.com/

 

 

 

 

 

 
  • La race du mois
         Le Labrador   Selon la légende, Le Labrador serait né des amours d’une loutre et d’un Chien de Saint Jones ou de…
  • Actualités
    dsc_4388.jpg
      Pour rester connecté toute l'année, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour connaître nos dernières…
  • Le mot du comportementaliste
    chat agress.jpg
        Mon chat n'est pas câlin, que faire ?     « Vanille n’est pas très câline… elle ne ronronne pas, elle ne cherche…
    Notre comportementaliste répond à vos questions, ICI.
  • La Revue santé
    chocolats et sucreries.jpg
      Les aliments nocifs pour vos animaux   L’avocat : l’avocat contient de la persine, toxine fongicide inoffensive pour l’homme…
  • A lire !
    chien mauvaises habitudes.jpg
      A lire !   Faire perdre ses mauvaises habitudes à son chien de Colin Tennant, aux éditions Marabout, mai 2011   Chien…
  • L' Année du "I"
    prnoms en i - 2013.jpg
    La lettre « I» est à l’honneur cette année. Si vous peinez à trouver un petit nom pour votre nouveau compagnon, nous vous proposons une…
FAQPresseCGUInformations légalesNos partenairesPublicitéBoutiques en ligneContactComportementalistePlan du site> Devenez fan de notre FacebookTous les articles

Réalisation: Sixième sens Multimédia