A la une

 

 

Mon chat n'est pas câlin, que faire ?

 chat-pas-calin

 

« Vanille n’est pas très câline… elle ne ronronne pas, elle ne cherche pas le contact avec moi et quand je la prends dans mes bras, elle se révolte toujours ! », se désole Nathalie. Qu’arrive-t-il à Vanille ? Est-il encore temps de l’apprivoiser ?

 

 

La tendresse n’est pas une marque de fabrique :

Le chat est un animal indépendant et souvent câlin, mais pas toujours. Vous êtes peut-être timide, boudeuse, enjouée ? Votre chat aussi possède sa propre personnalité. Elle est différente de celle d’un autre chat ou de la vôtre.

 

 

L’apprivoiser en douceur :

Ce serait dans la petite enfance que tout se jouerait. Un chaton habitué petit aux contacts humains et aux câlins serait plus sociable à l’âge adulte. Attention, il faut trouver la juste dose d’attention : ni trop, ni trop peu pour ne pas le dégoûter des caresses.

Par ailleurs, l’attitude d’une chatte vis-à-vis des humains et des autres animaux a une incidence sur sa progéniture. Si elle est d’un tempérament familier, ses petits le seront également ; si, au contraire, elle est farouche, ils seront difficiles à approcher.

Il est également important qu’une chatte soit caressée durant sa grossesse, et en particulier sur le ventre. Des études ont montré que les futurs chatons ressentent ces gestes apaisants au travers de la paroi abdominale de leur mère, tout comme son plaisir. Une fois nés, ils deviennent généralement à leur tour des chats qui apprécient les câlins.

Attendez bien la fin du sevrage pour l’adopter et laissez le temps à sa mère de lui transmettre tous les apprentissages (contrôle de la turbulence, accès à la chasse…). Un chaton sevré trop tôt, soit avant deux mois, va rester infantile et peut même présenter des troubles comportementaux.

 

 

Etre à son écoute et l’observer :

Apprenez à repérer les moments où votre chat est disposé aux câlins et apprenez l’art de le caresser. C’est facile. Par exemple, lorsqu’il se frotte contre vos jambes, il veut entrer en contact avec vous. Caressez-le ! S’il frotte sa tête contre la vôtre, le message est encore plus clair : c’est une demande expresse de câlins. Profitez-en!

Ses zones préférées : la tête et les flancs. Ces deux parties du corps présentent une grande concentration de glandes sébacées qui sécrètent des phéromones apaisantes. Voilà pourquoi on le voit spontanément frotter ces deux zones sur les meubles ou sur les mollets des gens autour de lui. Un chat aime tout particulièrement être caressé, voire gratouillé au niveau des joues, mais aussi sous le menton, le cou et entre les deux oreilles, un endroit peu accessible pour lui. Après la tête, vous pouvez poursuivre vos câlins sur la ligne du dos jusqu’aux flancs. Mais attention, tous les chats n’aiment pas être touchés sur la région dorso-lombaire. S’il a tendance à lever l’arrière-train quand vous approchez la main – et seulement dans ce cas-là – vous pouvez aussi lui gratter la base de la queue.

Evitez enfin de le caresser à rebrousse-poil, sensation très désagréable pour lui.

 

Tâchez de repérer les signes avant-coureurs de son agacement : queue qui bat, oreilles qui se couchent en arrière, frémissement du corps, pupilles qui se dilatent… Dans ce cas, n’insistez pas et attendez qu’il soit à nouveau détendu.

Votre chat a son caractère. Il sait ce qu’il veut ou ne veut pas. Il a son propre rythme de vie et c’est à vous de vous y plier... dans une certaine mesure, bien sûr. Lorsqu’il fait sa toilette ou se repose, mieux vaut ne pas le déranger. Dans le meilleur des cas, il vous ignorera. Dans le pire, surtout si vous insistez, il n’hésitera pas à vous griffer pour que vous reteniez votre leçon.

 

Respecter son autonomie :

Certains chats font preuve de sautes d’humeur. « Je caressai Diva, le chat persan d’une amie. Elle ronronnait mais tout à coup elle s’est retournée, m’a griffée et s’est sauvée ! J’en suis restée sous le choc. », raconte Alexia. Diva est un chat sociable : elle aime ses maîtres et les humains en général. Elle ne supporte simplement pas les contacts prolongés.

Les chatons sont particulièrement sujets à ces modifications de comportement. Ils doivent dormir près de 20 heures par jour et ne sont donc pas très patients, même quand il s’agit de câlins ! Pour éviter les coups de griffe, apprenez à repérer les signes annonciateurs : son regard change ou s’obscurcit, ses pupilles se dilatent, il s’agite... Le temps des caresses est fini.

 

 

http://www.unamourdechat.com/

 

 

 

 

 

 

 

Les aliments nocifs pour vos animaux

chocolat-sucrerie

 

L’avocat : l’avocat contient de la persine, toxine fongicide inoffensive pour l’homme mais mortelle pour les animaux.

 

L’ail et les oignons : ces deux aliments contiennent du thiosulfate qui provoque chez le chat et le chien des anémies hémolytiques, c'est-à-dire la destruction des globules rouges qui transportent l’oxygène. Cela se caractérise par des vomissements, de la faiblesse, une baisse d’énergie et des difficultés respiratoires.

 

Le café et le thé : la caféine, et toutes autres sources de caféine (cola, cacao et chocolat…), peuvent être létal pour votre animal : accélération du rythme cardiaque, difficultés respiratoires, tremblements, saignements…

 

Les raisins et fruits en grappe : ces fruits peuvent provoquer une insuffisance rénale chez le chien, se traduisant dans un premier temps par des vomissements…

 

Les produits laitiers : nécessaire à la croissance, le lait, une fois l’âge adulte atteint, peut provoquer des troubles digestifs tels que ballonnements, diarrhées… Pour cause, une fois le sevrage terminé, l’enzyme qui permet de digérer le sucre du lait disparait.

 

Les noix de macadamia : l’ingestion d’une toxine présente dans ces noix peut provoquer de la faiblesse, des tremblements ou une paralysie. Evitez d’une manière générale les noix et oléagineux.

 

Les sucreries et les gommes : certaines sucreries contiennent un édulcorant, le xylitol, qui peut provoquer chez votre animal une élévation massive de la production d’insuline (l’hormone transportant le sucre dans l’organisme) puis une insuffisance hépatique dont les symptômes sont : vomissements, léthargie, crises d’épilepsie.

 

Le chocolat : très dangereux pour votre animal car il contient de la caféine et de la théobromine, qu’il est incapable d’éliminer. Les symptômes seront alors les mêmes que pour le café (voir plus haut). A savoir que plus le chocolat est noir, plus le danger est élevé, de même que plus l’animal est petit, plus l’intoxication survient rapidement.

 

Les os du repas à ronger : lorsqu’ils sont cuits, les os peuvent être dangereux car ils deviennent cassants et peuvent se briser en morceaux pointus qui iront abimer les dents et provoqueront parfois des perforations du tube digestif. En conséquence, il serait préférable de donner à son chien des os de grande taille et crus.

 

Les abricots, pêches, prunes, poires et cerises : ces fruits contiennent des glycosides cyanogènes nocifs pour le chien, le chat et les chevaux. Les symptômes de l’intoxication sont des plaques rouges, les pupilles dilatées, des difficultés à respirer, jusqu’à un état de choc pouvant entraîner la mort. En revanche, d’autres fruits sont propres à la consommation pour votre animal, comme la banane, la pomme, l’orange ou la pastèque.

 

Les œufs crus : le blanc d’œuf cru contient une enzyme qui interfère avec l’absorption de la vitamine B8, ce qui peut poser problème si votre animal était amené à en consommer souvent.

 

Les viandes et poissons crus : il est déconseillé de donner de la viande ou du poisson cru à votre animal car ces derniers pourraient transmettre des bactéries ou des parasites. Les symptômes sont les vomissements et la fièvre.

 

Les aliments et boissons sucrées : comme chez l’homme, ces produits ont tendance à faire grossir, donner des caries et peuvent provoquer du diabète. Evitez donc !

 

La pâte à gâteaux : celle-ci contient des levures dangereuses pour votre animal. En effet, le travail de fermentation peut se poursuivre dans son intestin, provoquant ballonnements et douleurs. En outre, certaines bactéries peuvent produire de l’alcool, engendrant ainsi une intoxication à l’alcool.

 

Les pommes de terre : cuite ou crue, évitez la pomme de terre qui risque d’être mal digérée. Mais surtout, ne lui donnez pas de patates douces qui provoquent diarrhées et hallucinations. Préférez les carottes, concombres, courgettes ou haricots verts.

 

La rhubarbe : la rhubarbe contient de l’oxalate de calcium pouvant intoxiquer chiens, chats et chevaux. Les symptômes sont des tremblements, de la salivation et une insuffisance rénale.

 

L’alcool : l’alcool a les mêmes effets sur le chien que sur l’homme. La capacité du foie à éliminer l’alcool étant proportionnelle à la taille et au poids, un chien pourra donc faire un coma éthylique avec une faible quantité d’alcool.

 

Les médicaments : donner des médicaments pour l’homme à votre animal peut s’avérer fatal. C’est la première cause d’empoisonnement chez les animaux. Demandez toujours l’avis de votre vétérinaire !

 

 

Source : www.lanutrition.fr

 

 

 

 

  

 

Le Labrador

 

Selon la légende, Le Labrador serait né des amours d’une loutre et d’un Chien de Saint Jones ou de Terre-Neuve. Originaire de la presqu’île du nord-est du Canada qui lui a donné son nom, le Labrador fut importé en Europe vers 1820 pour faire de l’élevage. Ses grandes qualités ont séduit des aristocrates passionnés de chasse qui tentèrent de le dresser pour en faire un chien de gibier. A l’issu de ces essais concluant, des cynophiles ont souhaité plus tard alléger la race en le croisant avec des Pointers. Sans lui faire perdre son endurance et son aptitude à la nage, il en résulta un chien à poil court, plus léger d’aspect que le Labrador d’origine.

Autrefois fidèle compagnon des marins capable de rattraper les poissons échappés des filets, il est aujourd’hui reconnu pour ses qualités de rapporteur, que sa précocité et son intelligence permettent de dresser très jeune. Il est également très bon chasseur.

Son calme, sa patience et sa douceur en font l’un des chiens de compagnie les plus populaires en France. Il est aussi très apprécié en Grande-Bretagne, en Australie et aux Etats-Unis.

Fortement bâti, court et solide, le Labrador est vif d’allure. Il mesure environ 55 cm pour un poids entre 25 à 30 kg. Sa queue est d’apparence arrondie dite « queue de loutre » et est caractéristique de la race. Le poil est court et dense, épais et serré, sans ondulations et dur au toucher. Le sous-poil résiste à l’eau. La couleur est unie : noir, foie au jaune, variant du roux au crème.

Le Labrador est un chien robuste qui a une excellente santé et un grand appétit. Il doit cependant faire suffisamment d’exercice, sinon il grossit.

Chien britannique 8ème groupe.

 

 

 

 


Voir toutes les races

 

 

Pour rester connecté toute l'année,

rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour connaître nos dernières actualités :

 

 

- Les photos du MEET UP DE NOS ANIMAUX du dimanche 6 OCTOBRE 2013 au coeur de la verdure du Bois de Boulogne.

La balade qui a fait le bonheur de nos toutous!!

balade anihomesitting

bain anihomesitting 

PLUS D’INFOS ET DE PHOTOS SUR FACEBOOK ET TWITTER

 

 

 

- SUIVEZ LES AVENTURES et le quotidien de CHIQUITO, jeune chihuahua, heureux de vivre, curieux et à la réflexion débordante !

 

Partagez ses photos, anecdotes, petites histoires, conseils et coups de cœur sur son BLOG TUMBLR !

 chiquito

 

 

- SUIVEZ désormais nos COUPS DE CŒUR PHOTOS sur l’APPLICATION INSTAGRAM !

 

Les plus belles photos de nos animaux, les plus drôles, les plus insolites…

 hamster

 

 

Pourquoi rejoindre notre communauté sur les réseaux sociaux ?

 

Pour connaître nos dernières actualités, et aussi

- nos petites histoires de gardes ;

- vos photos partagées ;

- nos articles comportement, santé et races ;

- les dernières annonces de gardes urgentes ;

- nos conseils et informations pratiques ;

- nos événements et jeux concours ;

- et tout ce qui a attrait à l’animal et qui nous émerveille ou nous fait rire…

 

FACEBOOK             TWITTER

 

 

Et n’hésitez pas à NOUS FAIRE PART de vos PHOTOS et COMMENTAIRES, nous les partagerons !

Ecrivez-nous à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

 

La lettre « I» est à l’honneur cette année. Si vous peinez à trouver un petit nom pour votre nouveau compagnon, nous vous proposons une sélection de noms commençant par le « I » :

 

 Noms en I

 

 

 

 

 

A lire !

 

Faire perdre ses mauvaises habitudes à son chien de Colin Tennant, aux éditions Marabout, mai 2011

 

Chien dominant, qui ne répond pas, aboiements excessifs, comportements destructeurs... un chien désobéissant est une véritable menace sur pattes !

Pour tous ceux qui n’arrivent pas à se faire obéir et respecter par leur chien, ce guide vous aidera à comprendre toute la psychologie canine et les raisons des attitudes qu'il adopte dans certaines circonstances.

Des conseils pratiques et très précis vous donneront toutes les solutions !

Prix public : 15,90 euros

 

 

 

 

 

 

Avoir un chat en appartement de Gabriele Linke-Grün, aux éditions Hachette pratique, avril 2009

 

Tous les secrets d'une cohabitation réussie : - Des conseils d'experts pour bien choisir son chat, l'éduquer et connaître ses besoins. -   Des idées ingénieuses pour aménager son appartement, créer des espaces   de jeux sécurisés et des parcours pour l'éveil et le bien-être de son   animal. - Tout savoir sur son langage, son alimentation et les soins à lui prodiguer au quotidien.

ISBN : 978-2-01-621153-3

64 pages

 

 

 

Vacances avec ou sans animal 2011, Guide Petit Futé, Collection Thématiques

Vacances avec ou sans animal - Anihomesitting.fr336 pages quadri, prix public : 11,95 euros

Vous vous êtes jurés fidélité mais vient le temps de l’amour des vacances et là, il faut anticiper… Voyager avec son animal soulève moult questions : où puis-je l’emmener ? Quels vaccins, tatouages ou passeports cela nécessite t’il ? Tous les pays sont-ils Dog & Cat Friendly ? Et si je dois me résoudre à partir sans lui, o ù le confier pour qu’il passe lui ausside bonnes vacances ? Vous avez les questions, ce guide a les réponses.

 

 

 

 

 

 

 

Echanger ou louer sa maison de Brigitte Valotto, aux éditions Fleurus

 

 

Echanger ou louer sa maison - Anihomesitting.frÉchanger ou louer sa maison est un phénomène qui fait de plus en plus d'adeptes. Il permet de financer ou d'amoindrir considérablement le coût des vacances. Toutes vos questions trouveront des réponses : où s'inscrire ?, comment s'y prendre ?, puis-je faire confiance à mes futurs hôtes ? dois-je contracter une assurance ?.... Écrit par une échangeuse aguerrie de maisons et enrichi de témoignages de particuliers et de professionnels, ce guide précieux vous aidera à concrétiser votre projet en toute tranquillité.


ISBN : 2215110260


 

 

Bébés animaux 2011 aux éditions Hugo § Cie

Bébés animaux 2011 - Anihomesitting.fr

Pour vous, amoureux des animaux et de la nature...
Retrouvez, semaine après semaine, une sélection des plus belles photos de bébés animaux. Posé sur votre bureau, l'agenda/calendrier 2011 vous permettra d'inscrire vos rendez-vous, prendre des notes, consulter la fête du jour ou les jours fériés... tout en admirant la photo de la semaine. D'un simple geste, il se replie et se glisse dans votre sac ou votre cartable pour vous suivre dans vos rendez-vous.
Une page pour vous organiser et une page pour s'évader... un objet inédit dont vous ne pourrez plus vous passer !

 

ISBN: 978 2 7556 0515 0

 

 

 

Changer le monde - 365 gestes solidaires de Pascale de Lomas aux éditions l’Archipel

« Le bonheur est né de l'altruisme et le malheur de l'égoïsme », a dit Bouddha. Et si la meilleure façon de connaître le bonheur était de s'occuper des autres ? La proposition n'est pas affaire de morale, elle est directement issue des recherches de la psychologie positive. L'altruisme rend heureux, plus sûrement que le confort matériel ou la célébrité. Alors soyons solidaires : voici 365 idées d'actions concrètes pour améliorer le monde (et des dizaines de sites Internet pour en avoir encore plus). Et si on commençait tout de suite ?
Je parraine l'achat d'une vache ou d'une chèvre contre une rémunération en lait, yaourts, faisselles, tommes de vache ou crottins de chèvre.
Je pratique le covoiturage ou partage ma voitureavec d'autres conducteurs grâce à l'autopartage.
Je fais mes recherches sur un moteur de recherche solidaire (Doona, Ecosearch, Veosearch...)
Je place mes économies (à 7% !) dans l'achat un zébu et permets à un fermier malgache de cultiver ses terres
Je pratique le micro-don tous les mois sur ma fiche de paie et finance des actions humanitaires?
Je troque des cours de chant contre des travaux de bricolage dans l'un des 320 SEL (Systèmes/Services d'Échange Local) de France…

 

15,95 €

150 pages

ISBN : 9782809804089

 


  • La race du mois
         Le Labrador   Selon la légende, Le Labrador serait né des amours d’une loutre et d’un Chien de Saint Jones ou de…
  • Actualités
    dsc_4388.jpg
      Pour rester connecté toute l'année, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour connaître nos dernières…
  • Le mot du comportementaliste
    chat agress.jpg
        Mon chat n'est pas câlin, que faire ?     « Vanille n’est pas très câline… elle ne ronronne pas, elle ne cherche…
    Notre comportementaliste répond à vos questions, ICI.
  • La Revue santé
    chocolats et sucreries.jpg
      Les aliments nocifs pour vos animaux   L’avocat : l’avocat contient de la persine, toxine fongicide inoffensive pour l’homme…
  • A lire !
    chien mauvaises habitudes.jpg
      A lire !   Faire perdre ses mauvaises habitudes à son chien de Colin Tennant, aux éditions Marabout, mai 2011   Chien…
  • L' Année du "I"
    prnoms en i - 2013.jpg
    La lettre « I» est à l’honneur cette année. Si vous peinez à trouver un petit nom pour votre nouveau compagnon, nous vous proposons une…
FAQPresseCGUInformations légalesNos partenairesPublicitéBoutiques en ligneContactComportementalistePlan du site> Devenez fan de notre FacebookTous les articles

Réalisation: Sixième sens Multimédia