Conseils à la famille d’accueil pour garder un animal

dans les meilleures conditions


Soignez les présentations !

L’animal que vous gardez est du sexe opposé au vôtre, c’est ce qu’il y a de plus simple. Si c’est une chienne que vous accueillez et qu’elle n’est pas stérilisée, vérifiez qu’elle n’est pas en chaleur à ce moment là, sous peine d’avoir des problèmes. S’ils sont du même sexe, des bagarres sont possibles. La solution : soigner leur première rencontre.

La bonne attitude :

Pour optimiser votre garde d'animaux, prévoyez une première confrontation entre eux en terrain neutre, dans un parc par exemple. N’hésitez pas à réitérer l’exercice plusieurs fois s’ils sont du même sexe. Si l’endroit est sécurisé, lâchez-les afin qu’ils puissent faire connaissance, établir leurs codes hiérarchiques et jouer ensemble. S’ils s’amusent comme des fous, la partie est gagnée.

Le jour de la rencontre :

Juste avant l’arrivée de votre pensionnaire, offrez une grande balade à votre chien pour qu’il se soulage et se détende. Installez le panier du nouveau venu à une distance d’au moins 3 mètres de celui du vôtre. Conservez les prérogatives de votre animal, qui doit rester le maître des lieux. Continuez à lui prodiguer la première caresse et à l’heure des repas, servez-le en premier, en tenant votre invité éloigné.

Les erreurs à éviter :

Ne surprotégez pas votre chien pour autant. Si vous en faites trop, il risque de finir par jouer les petits chefs ! Ne vous affolez pas si quelques grognements ou babines retroussées ont lieu dans les premières heures, c’est juste que chacun prend ses marques. Si vous avez suivi ces quelques consignes, il est exceptionnel que cela aille plus loin.

Ménagez les susceptibilités !

Les chats étant des animaux territoriaux, votre matou ne doit pas se sentir agressé par la présence de l’autre.

La bonne attitude :

La première journée et la première nuit, laissez le nouveau venu dans une pièce à part où vous aurez placé sa litière et sa gamelle. Il s’y sentira chez lui et pourra s’y replier en cas d’éventuel conflit. Un temps nécessaire pour que le vôtre s’habitue à l’odeur de cet intrus.

Le jour de la rencontre :

Laissez-les faire connaissance librement en votre présence. N’hésitez pas à utiliser des phéromones qui stimulent les relations sociales. S’il s’agit de jeunes chats voire si l’un des deux est encore un chaton, l’envie de jouer pourrait bien être la plus forte. La partie sera alors gagnée ! S’il s’agit de deux chats adultes obligés de cohabiter, on assiste souvent à une tolérance, mais chacun des deux gardant ses distances.

Les erreurs à éviter :

Ne les obligez jamais à faire connaissance de plus près. Et si des tensions accompagnées de feulements voire de poils ébouriffés persistent, le mieux est de les tenir séparés l’un de l’autre, surtout en votre absence et la nuit.

Respectez les territoires !

Il est nettement préférable que le chien et le chat mis en présence soient déjà habitués à tolérer l’autre espèce. Si le chien poursuit le chat en aboyant, c’est l’échec assuré.

La bonne attitude :

Inutile de passer par l’étape des présentations. Comme il s’agit d’une garde provisoire, l’essentiel est de créer un climat pour que chacun accepte la présence de l’autre.

Le jour de la rencontre :

Demandez au chien de rester sagement assis à vos côtés et laissez le chat se promener dans chacune des pièces. Il faut qu’il ait pris ses marques et qu’il puisse s’échapper ou se réfugier en hauteur s’il a peur. Vous pouvez aussi vaporiser des phéromones sur le chien, pour aider le chat à mieux accepter ce compagnon d’un moment.

Les erreurs à éviter :

Tenter de forcer le contact entre eux en les mettant museau contre museau. Un coup de griffes est vite parti. Si le chien (que ce soit celui de la maison ou le pensionnaire) ne laisse pas le chat tranquille, mettez-les chacun d’un côté en interdisant l’accès de certaines pièces au chien.

Source : Version Femina, article écrit par Danièle Boone www.femina.fr

 
  • La race du mois
         Le Labrador   Selon la légende, Le Labrador serait né des amours d’une loutre et d’un Chien de Saint Jones ou de…
  • Actualités
    dsc_4388.jpg
      Pour rester connecté toute l'année, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour connaître nos dernières…
  • Le mot du comportementaliste
    chat agress.jpg
        Mon chat n'est pas câlin, que faire ?     « Vanille n’est pas très câline… elle ne ronronne pas, elle ne cherche…
    Notre comportementaliste répond à vos questions, ICI.
  • La Revue santé
    chocolats et sucreries.jpg
      Les aliments nocifs pour vos animaux   L’avocat : l’avocat contient de la persine, toxine fongicide inoffensive pour l’homme…
  • A lire !
    chien mauvaises habitudes.jpg
      A lire !   Faire perdre ses mauvaises habitudes à son chien de Colin Tennant, aux éditions Marabout, mai 2011   Chien…
  • L' Année du "I"
    prnoms en i - 2013.jpg
    La lettre « I» est à l’honneur cette année. Si vous peinez à trouver un petit nom pour votre nouveau compagnon, nous vous proposons une…
FAQPresseCGUInformations légalesNos partenairesPublicitéBoutiques en ligneContactComportementalistePlan du site> Devenez fan de notre FacebookTous les articles

Réalisation: Sixième sens Multimédia