La « rééducation fonctionnelle » pour qui, pour quoi ?

La France en plein développement.
Il faut d’abord placer le contexte … La rééducation fonctionnelle appliquée aux carnivores domestiques connait un véritable essor depuis 15 ans dans de nombreux pays. Les plus avancés dans ce domaine sont les USA avec déjà un millier de vétérinaires rééducateurs (soit près de 3% du nombre de vétérinaires pratiquants). Le Canada, Le Royaume Uni, le Japon, l’Allemagne et plus près de nous, la Suisse et la Belgique sont des pays où ce concept est bien installé. On y trouve de véritables centres vétérinaires spécialisés proposant toutes les techniques de rééducation.

Des organismes de formation délivrent des certifications pour les vétérinaires, les assistants vétérinaires et les kinésithérapeutes.
La France, qui a pris un peu de retard par rapport à ses voisins Européens, est actuellement en pleine phase de développement. Un groupe Physiothérapie a été constitué récemment au sein de l’AFVAC, prenant le nom de AVETAO.

L’AVETAO, organisme de formation observe une forte demande pour son programme Physiothérapie. Les écoles vétérinaires s’équipent de matériel de rééducation (ONIRIS Nantes vient de faire l’acquisition d’un aqua trainer HYDROPHYSIO). Une vingtaine de cliniques et des centres Hospitaliers comme Frégis à Paris ou Nordvet à Lilles proposent déjà des soins de rééducation. Partout dans le monde où la rééducation s’est imposée, les auxiliaires Vétérinaires se sont vus confier de nouvelles responsabilités.
Sous le contrôle du vétérinaire ils participent activement à l’activité de soins et la gestion de l’équipement d’hydrothérapie. Ces nouvelles compétences et services de soin offrent de véritables opportunités aux vétérinaires ainsi qu’à leurs auxiliaires.

Ce qui a motivé ce développement ? Tout simplement l’évolution de la prise en charge des pathologies musculosquelettiques et ostéo-articulaires traumatiques ou dégénératives (rupture de ligaments croisés, stabilisation de la rotule, dysplasies, arthrose …) imposent souvent une rééducation fonctionnelle. Elle permet en fait une récupération plus rapide et plus complète des fonctions motrices.
Autre moteur de ce développement : l’humanisation de la relation à l’animal. Dans notre société moderne, les Maîtres d’animaux sont mieux informés grâce à internet et son donc demandeurs d’une meilleure prise en charge … Surtout que le développement des assurances santé animales facilite le financement de soins de rééducation !

Source : http://mikan-vet.com

 
Les autres articles de La revue santé
  • La race du mois
         Le Labrador   Selon la légende, Le Labrador serait né des amours d’une loutre et d’un Chien de Saint Jones ou de…
  • Actualités
    dsc_4388.jpg
      Pour rester connecté toute l'année, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour connaître nos dernières…
  • Le mot du comportementaliste
    chat agress.jpg
        Mon chat n'est pas câlin, que faire ?     « Vanille n’est pas très câline… elle ne ronronne pas, elle ne cherche…
    Notre comportementaliste répond à vos questions, ICI.
  • La Revue santé
    chocolats et sucreries.jpg
      Les aliments nocifs pour vos animaux   L’avocat : l’avocat contient de la persine, toxine fongicide inoffensive pour l’homme…
  • A lire !
    chien mauvaises habitudes.jpg
      A lire !   Faire perdre ses mauvaises habitudes à son chien de Colin Tennant, aux éditions Marabout, mai 2011   Chien…
  • L' Année du "I"
    prnoms en i - 2013.jpg
    La lettre « I» est à l’honneur cette année. Si vous peinez à trouver un petit nom pour votre nouveau compagnon, nous vous proposons une…
FAQPresseCGUInformations légalesNos partenairesPublicitéBoutiques en ligneContactComportementalistePlan du site> Devenez fan de notre FacebookTous les articles

Réalisation: Sixième sens Multimédia